Didier Delcamp
Hypnose Ericksonienne à Châtillon

Mise en garde et principes éthiques

Une séance d’hypnose Ericksonienne consiste en des actes d’accompagnement, de développement personnel et de communication suggestive propre à aider les personnes face à certains comportements et à faciliter la gestion de certains troubles. Les séances sont confidentielles et sans aucun jugement. Les convictions des personnes sont respectées en n’offrant rien de plus pour accompagner que de l’écoute active, des compétences techniques, une expérience professionnelle et de l’humanité.

L’hypnose Ericksonienne est désignée comme une thérapie brève orientée solution. Elle peut favoriser un résultat positif sur votre état de santé en vous aidant à gérer vos émotions et vos comportements mais ce n’est pas une médecine qui guérit. Je ne suis ni médecin, ni psychiatre, ni psychothérapeute. Je ne fais donc pas de diagnostic médical, seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire ou supprimer un traitement médical.

Le cas échéant, vous êtes invités à vous rapprocher d’un médecin ou de toute autorité médicale si vos demandes excèdent les champs de compétences précitées. Dans certaines situations, je me réserve donc le droit de refuser les demandes qui ne relèvent pas de mon domaine ainsi que de vous demander de me présenter une prescription rédigée par un médecin référent validant un accompagnement complémentaire par l’hypnose.

Note importante :
 

  • Lors d’un suivi par d’autres professionnels (Coachs, psychologues, psychanalystes, nutritionnistes, ostéopathes, kinés…), une coordination peut être possible sur demande.

 

  • Lors d’un suivi par un psychiatre, un aval et une prescription de celui-ci sont obligatoires pour tout accompagnement en hypnose.

 

  • Pour toutes problématiques strictement somatiques, un bilan médical préalable et une prescription du médecin sont fortement recommandés.

 

  • Pour les troubles psychotiques ou troubles de la personnalité (borderline, bipolarité) : l’hypnose n’est envisageable que dans certains cas et qu’avec un encadrement médical adapté (Si vous êtes concerné, il est préférable de vous adresser à un médecin ou un psychiatre pratiquant l’hypnose).

 

  • Les séances d'hypnothérapie ne sont pas remboursées par la sécurité Sociale, et quelques mutuelles de Santé les prennent en charge tout ou partie. Pensez à vous renseigner auprès de la votre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.